maitres du jeu

Il y a des crimes parfaits.
Il y a des meurtres gratuits.
Folie sanguinaire ou machination diabolique, la peur est la même. Elle est là, partout : elle s' insinue, elle vous étouffe... Pour lui, c' est un nectar. Pour vous, une attente insoutenable. D' où viendra le coup fatal ? De l' ami ? De l' amant ? De cet inconnu à l' air inoffensif ? D' outre-tombe, peut-être... 

Ce recueil comprend les nouvelles "Post-mortem" et "J' aime votre peur".

 

MON AVIS

N'ayant jamais lu quoi que ce soir de Karine Giebel, je me suis dit que pour faire connaissance, ce petit recueil de nouvelles était parfait.

De ces deux nouvelles, ma préférence va à la première intitulée "Post Mortem", une histoire qui nous tient en haleine jusqu'au bout avec un final fracassant ! Il y a avait bien longtemps que je n'avais pas lu une fin si parfaite, jubilatoire. 

Quant à la seconde histoire, "J'aime votre peur", elle est bonne aussi mais, je pense que d'un point de vue qualitatif, il aurait mieux valu la mettre en premier dans le livre, car elle est loin d'égaler "Post Mortem".
La fin est un peu rapide, brouillon, dommage, il y avait pourtant matière à faire une petite bombe aussi.

La plume de Karine Giebel m'a séduite, m'a envoûté, c'est avec beaucoup de plaisir que je lirai ses autres romans.


MA NOTE : 4 / 5