de l'amour et autres démons

En 1942, au cours de travaux dans un couvent d'Amérique latine, sont mis au jour les restes d'une adolescente, Sierva Maria de Todos Los Angeles. Sa splendide chevelure mesure vingt-deux mètres de long...

Le romancier du Général dans son labyrinthe aurait-il tiré cette étrange découverte de sa flamboyante imagination ?

Réelle ou fictive, en tout cas, elle est le point de départ d'une singulière histoire d'amour, dans le cadre joyeux, coloré, décadent de Carthagène des Indes, au milieu du XVIIIe siècle. Fille unique du marquis de Casalduero, Sierva Maria a douze ans lorsqu'elle est mordue par un chien couleur de cendre, portant une lune blanche au front. Soupçonnée de rage ou de possession diabolique, enfermée au couvent par l'Inquisition, elle vivra avec son exorciste, Don Cayetano Delaura, une passion folle, destructrice, forcément maudite...

Dans ce nouveau chef-d'œuvre à la croisée de l'histoire et de la légende, du mysticisme et de l'érotisme, Gabriel Garcia Marquez recule les frontières du « réalisme magique » dont il est l'inventeur. Poésie et maîtrise du ton transforment ici la scène du magicien aventureux en un merveilleux retable baroque. C'est sans doute cela que l'on appelle le miracle de la littérature.

 

MON AVIS

Ce petit roman je l'ai reçu dans la box Mystère et étrangetés de Once Upon A Book.
Entre deux thrillers, j'ai eu envie d'un peu plus de "fantastique".

Dès le départ, l'auteur nous explique d'où est partie son écriture, basée sur une légende. Cela m'a mis l'eau à la bouche ! Je m'attendais à quelquechose de mystique.

Mais je dois dire que j'ai été déçue, je n'ai pas réussi à ressentir d'émotions pour les personnages, si ce n'est pour la petite Servia Maria, qui du haut de ses 12 ans va vivre un enfer. Pour avoir été mordue par un chien enragé, elle va terminer exorcisée...

Je ne m'attendais pas à ce genre d'histoire finalement.
L'histoire d'amour aussi m'a mise mal à l'aise, une jeune fille de 12 ans avec un homme de 36 ans, de nos jours, on appelle ça de la pédophilie ! 
Mais je dois avouer que l'auteur à une belle plume, riche en vocabulaire, c'est peut-être la seule chose qui m'a intrigué dans ce roman, rencontrer des termes peu utilisés.

Ce n'est pas un livre que je recommanderai autour de moi.
MA NOTE : 2 / 5